Les Animaux de la Place

Saviez-vous que sur la place Napoléon, à La Roche-sur-Yon, d'étonnants animaux issus de l'imagination de François Delarozière, directeur artistique de la compagnie La Machine, avaient élu domicile ? Venez découvrir ce fabuleux bestiaire, découvrez la légende et donnez vie aux créatures en actionnant manettes et leviers pour le plaisir de tous.

La Place Napoléon, une place à vivre...


Lieu de rassemblement aux dimensions exceptionnelles (140m x 200m), symbole de La Roche-sur-Yon, la Place Napoléon, dotée de quatre bassins et ornée de sa célèbre statue de l'empereur, est le lieu idéal pour se reposer, flâner ou se retrouver.  Conçue par l'architecte, urbaniste et paysagiste français Alexandre Chemetoff, elle est équipée de transats, de terrasses, d'espaces engazonnés et de bassins entourés d'une végétation dense et riche composée de 500 000 fleurs, plantes et arbres, qui inspirent à la tranquillité.


Il était une fois... la légende des Animaux de la place

DSC_0423La légende nous raconte qu'en 1804, à la création de la ville par Napoléon, des savants de retour de l'expédition d'Égypte ont choisi de conserver à La Roche-sur-Yon, un bestiaire mécanique servant à l'observation de la nature. Ces collections secrètes ont disparu peu de temps après l'édification de la cité mais ont été redécouvertes au cours de fouilles en 2012 et 2013, lors de travaux d'aménagements de la ville.

Aujourd'hui, Ibis Sacré, Hippopotame, Crocodile, Perche du Nil, Grenouilles, Hibou Grand duc, Dromadaire, Loutre et Flamants roses font parti du patrimoine de La Roche sur Yon et vous attendent pour que vous preniez les commandes !

 

 

À vous de leur donner vie

Prenez les commandes, soyez doux et donnez vie au zoo mécanique de La Roche sur Yon. Des plaques explicatives vous indiquent les mouvements que peut réaliser l'animal. Actionnez une manette, patientez quelques instants, et observez comment le mécanisme, à base d'énergie hydraulique et pneumatique, fonctionne. L'équipe des agents d'accueil et des vétérinaires est là pour vous expliquer et répondre à vos questions. L'accès est entièrement gratuit.

Horaires d'ouverture :Du 2 février au 11 mars et à partir du 20 septembre : De 12h à 17h du mardi au dimanche.

Du 12 mars au 17 juin : de 12h à 18h du mardi au samedi

Du 18 juin au 18 septembre : de 10h à 19h (y compris les jours fériés)

Du 19 septembre au 31 décembre : de 10h à 17h du mardi au samedi

Du 4 au 31 janvier : fermeture annuelle

 

Présentation des Animaux

DSC_0275L'ibis sacré - C'est à l'emplacement de l'actuel office de tourisme, en décembre 2012, qu'a été découvert cet imposant échassier d'une hauteur de 2,40m ! Recouvert d'un acier inoxydable sur 80% du corps, il ouvre son bec, lève et baisse sa tête et ses pattes et déploie ses larges ailes dont l'envergure atteint 6 m !

L'hippopotame - C'est un matin d'hiver 2013, dans le quartier des Forges, que ce géant herbivore, construit à partir de trois matériaux et qui passe ses journées dans l'eau a été découvert. Faites le sortir de l'eau, ouvrir la gueule et... cracher sur les passants !

Le crocodile - Cet animal gigantesque, d'une longueur de 8,70m, impressionne quand il ouvre sa large gueule laissant apparaître ses 40 dents. Découvert à l'occasion du spectacle « le premier coup de pelleteuse » en septembre 2012, il avance jusqu'à la rive, bouge la queue et la tête et ouvre la gueule.

La perche du Nil - Ce très gros poisson vorace, vivant dans les eaux douces d'Afrique peut peser jusqu'à 140 kg et mesurer jusqu'à 2m. Découverte en même temps que le crocodile, la perche de la place Napoléon arbore trois teintes d'émaillage : le noir, le crème et le rouge oriental, ce qui lui permet de se fondre au milieu des carpes Koï.

Les grenouilles et le crapaud - Les scientifiques de la campagne d'Egypte ont observé durant de longues heures les grenouilles ainsi que les crapauds des berges du Nil et des espaces naturels vendéens... observant que malgré l'éloignement géographique, elles adoptaient un comportement similaire. Retrouvées Place de la Liberté, en juillet 2013, les grenouilles et le crapaud de la place Napoléon sautent, crachent et bougent la tête.

Le hibou grand duc - Seul volatile du bestiaire conçu pour des explorations nocturnes, il est le dernier à avoir rejoint le bestiaire. Agrippé à une branche métallique qui semble être le socle originel construit par les scientifiques napoléoniens, il déploie ses ailes laissant apparaître entre 740 et 800 plumes.DSC_0442

Le dromadaire - Découvert en mars 2013 dans le quartier du Bourg-sous-la-Roche, C'est l'animal le plus grand du bestiaire de la place Napoléon avec 3.30 m de hauteur totale. Son signe particulier est de disposer d'une réserve d'eau dans sa bosse dont-il est possible de faire jaillir de l'eau.

DSC_0208La loutre - Elle est l'un des seuls animaux provenant de la faune locale de La Roche-sur-Yon et aurait servi à l'observation du milieu yonnais au retour de la campagne d'Egypte. Plus petit animal du bestiaire, elle peut se relever sur ses deux pattes, plonger, nager et réapparaître à la surface.  Son attitude joueuse est l'une des caractéristiques de son espèce.

Les flamants roses - Avec leurs longues pattes, leurs corps de bois teintés de rose, les flamants sont parmi les animaux les plus élégants du bestiaire. Inséparables, c'est le seul couple du bestiaire, ils se baissent et s'inclinent à l'approche des visiteurs. Ils furent découverts dans le quartier Jean Yole au printemps 2013.